[creation site web] [creation site internet] [logiciel creation site] []
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[La révolution des transports]
[Les débuts de l'automobile]
[Les débuts de l'aviation]
[Début du chemin de fer]
[Téléchargement fichiers le XIX siècle]
[XIX siècle exercices en ligne]
[Vers la démocratie]
[La revolution industrielle]
[La société française au XIX siècle]
[L'ecole de la République]
[L'empire colonial]
[Les artistes du XIX siecle]
[LE XIX SIECLE CYCLE III]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[0 0 1 1 1 1 1 0 640 480]
[1897 Elégante voiturette Peugeot]
[La vache récalcitrante]
[]
[]
[]
[Téléchargement fichiers le XIX siècle]
[]
[]
[]
[XIX siècle exercices en ligne]
[]
[Téléchargement fichiers le XIX siècle]

Questionnaire

Résumé

Le texte

Ecouter le texte

Les débuts de l'automobile

Panhard Levassor

  

En France, les premières automobiles à essence, avec le moteur d’un ingénieur allemand, Daimler, sont construites en 1891 par Panhard et Levassor. Ce sont les premières voitures à moteur à explosion commercialisées.


En 1895, les premiers  pneumatiques gonflables, avec chambre à air, des frères Michelin, font leur apparition

À partir de cette période, la recherche et l'évolution de l'automobile vont progresser de manière fulgurante. De nombreux constructeurs voient le jour. Panhard et Levassor en 1891. La même année, Armand Peugeot découvre l’automobile et fonde son entreprise. Marius Berliet débute ses activités en 1896, et en 1898, Louis Renault construit sa première voiturette à Billancourt. La France est alors à la pointe de l’industrie automobile, elle compte 30 constructeurs, en 1900.

Première voiture développée par Karl Benz, 1886

  

Il est difficile de définir avec certitude la première voiture de l'histoire. La première automobile à pétrole est apparue en Allemagne en 1886. Elle  a été produite par Karl Benz. C’est un tricycle propulsé par un moteur à pétrole de sa conception.

Moteur Lenoir: 1860

En 1860, l'ingénieur belge Étienne Lenoir dépose un brevet d'un  moteur à explosion, d’abord alimenté au gaz d'éclairage, puis au pétrole. Mais faute de moyens financiers,

il doit abandonner ses recherches  et vend son moteur, à des industriels.

Mais l’industrie automobile prendra vraiment son élan, grâce à la généralisation d'une innovation des années 1860,

le moteur à explosion.

CLIQUER

 1769: Fardier à vapeur

 1860: Moteur à explosion Lenoir

 1873: L'Obéissante

 1881: La Rapide

 1882 La Dion et Bouton à vapeur

 1891 Panhard et Levassor

 1891

Bibendum

le pneu

Michelin

 1886 Le monocycle Benz

 1898 La première Renault

1899 La « Jamais-Contente »

CLIQUER

 1903: La Ford Modèle A

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

La vache récalcitrante

Les Dames Goldsmith au bois de Boulogne en 1897 sur une voiturette Peugeot

  

Ils organisent aussi de grands raids européens dans les années 1900. C’est une formidable publicité pour le vainqueur et son engin. Le raid Paris, Berlin, organisée en 1901 est un premier grand succès. Deux années plus tard, une course Paris, Madrid est organisée, mais le gouvernement français bloque les concurrents à Bordeaux. Il y a eu trop d'accidents et de victimes sur le début du parcours. Les courses auront désormais lieu sur circuit.

Ces difficultés ne rebutaient pas les passionnés désireux de découvrir « la voiture sans chevaux » comme on la surnommait à l’époque.  Jenatzy dépasse le premier les 100 km/h à bord de la Jamais Contente, un véhicule électrique profilé comme un cigare. A grand renfort de réclames et d'annonce dans la presse populaire et spécialisée, les principaux constructeurs organisèrent des compétitions  telles que la course Paris-Rouen en 1894.

L’automobile est un objet de luxe, réservé aux plus riches et aux passionnés. Les inconvénients sont nombreux. Le démarrage du moteur est aussi une opération difficile, il faut utiliser une manivelle. Les occupants ne sont pas à l’abri, car les premières voitures n’ont pas encore de carrosserie contre le mauvais temps et la poussière. Les routes étaient très difficiles à utiliser, ne comportant aucune signalisation.

C'est aussi à cette période que commencent les difficultés de la voiture.

On l’accuse  d'abîmer les routes, qui n’ont ni revêtement, ni goudron, d'affoler les animaux, et de lever un énorme nuage de poussière sur son passage. On accuse le conducteur, par son imprudence, d’être la cause d'accidents, qui risquent de tuer ou de blesser.

La diligence à vapeur

Mais le développement de ces véhicules sera freiné par un décret imposant, que tout véhicule motorisé soit précédé d'un homme à pied agitant un drapeau rouge.

La Mancelle

L'Obéissance

Tricycle à vapeur: Serpollet

La Rapide

En France, l'automobile à vapeur prend son essor avec par exemple, l’Obéissante, un véhicule à vapeur capable de transporter douze personnes, à une vitesse de pointe de 40 km/h ou, La Mancelle, 2,7 tonnes, qui dépasse facilement les 40 km/h, ou bien, La Rapide un véhicule de six places, pouvant atteindre 63 km/h. Mais les dimensions de la chaudière posent un problème. Léon Serpollet cherche à en réduire la taille. Il présente en 1889, le premier véhicule à vapeur, à mi-chemin entre l'automobile et le tricycle.

En Angleterre, vers les années 1830, on développa un service de locomotives sur la route, des diligences entraînées par un moteur à vapeur.

Durant, la seconde moitié du XIXe siècle, de nombreux techniciens essaient d'adapter des moteurs, à des véhicules conçus pour être tiré par un animal. Les inventeurs rivalisent d’ingéniosité, les uns croyant à la vapeur, les autres au moteur à explosion. On estime que 100 000 brevets d’inventions furent déposés.

1898 : Louis Renault construit seul sa première voiturette à Billancourt.


1899 : Le belge  Jenatzy dépasse le premier les 100 km/h à bord de la « Jamais-Contente », un véhicule électrique.
1903:  Construction de la première voiture à pétrole d'Henry Ford : la Ford Modèle A.C'est le début de la production de massse

 1769 : Joseph Cugnot présente son « fardier à vapeur », un chariot sur lequel il a monté une chaudière à vapeur. Il atteint 4km/h et  une autonomie de 15 minutes. Il améliore son invention ensuite, mais elle ne fût jamais adoptée.


1860 : Étienne Lenoir invente le moteur à explosion.


1873: Première automobile de 12 places, dénommée L'Obéissante. Elle est mue par un moteur à vapeur et atteint une vitesse maxi de 40 km/h.


1881 : Amédée Bollée commercialise la première voiture à atteindre 60 km/h. Dénommée La Rapide, elle est également mue par un moteur à vapeur.


1882: De Dion et Bouton fabriquent leurs premières automobiles à vapeur.


1886 : Première automobile à moteur à explosion produite par Karl Benz.


1891 : Panhard et Levassor installent le premier moteur à quatre temps, celui de Daimler, sur une voiture à quatre places.


1891 : Michelin propose son brevet du pneu démontable

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
Cliquer sur l'image pour l'agrandir