Vers la démocratie
Vers la Démocratie en Europe
La Restauration
La Seconde République
Le Second Empire
La guerre de 1870
Chronologie guerre 1870
La Commune
La Troisième République
Téléchargement fichiers le XIX siècle
XIX siècle exercices en ligne
Vers la démocratie
La revolution industrielle
La société française au XIX siècle
L'ecole de la République
L'empire colonial
Les artistes du XIX siecle
LE XIX SIECLE CYCLE III











La Commune exécution


Photos la Commune
La Commune répression






L'attaque de la barricade






Correction XIXsiècle inscription

LA COMMUNE DE PARIS

Cliquer sur les images pour les agrandir

LIENS

Après la défaite de Sedan, la République est proclamée, le 4 septembre 1870. Malgré les efforts du gouvernement provisoire, tout le Nord de la France est occupé. Paris, encerclé, est assiégé par les prussiens. Paris capitule le 28 janvier 1871

Le peuple de Paris, épuisé et sous alimenté, refuse la défaite acceptée par le nouveau gouvernement installé à Versailles. Les parisiens organisent la défense de Paris en construisant des barricades. Ils nomment un gouvernement municipal, la Commune, qui vote des lois et des réformes, en avance sur son temps, la liberté de la presse, l'enseignement laïc pour les filles et les garçons, le droit au travail et l'égalité des salaires pour les femmes, l'élection au suffrage universel des fonctionnaires dans la justice et dans l'enseignement.  C'est la consécration du gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. Mais une grande partie de l'action de la Commune est de lutter contre l'offensive menée par les troupes du gouvernement de Thiers, les versaillais.

Thiers, chef du gouvernement, décide de reprendre la capitale par la force. La Commune est vaincue. Durant la Semaine sanglante, qui débute avec l'entrée des troupes versaillaises dans Paris, le 21 mai, et qui s'achève avec les derniers combats au cimetière du Père-Lachaise, le 28 mai, la répression contre les communards est terrible. Cette tuerie oppose des français à d'autres français. Les communards sont exécutés en masse et sans jugement. 25 000 victimes, hommes, femmes, et enfants sont tués durant la bataille. 50 000 seront déportés en Nouvelle-Calédonie ou en Algérie. L'ordre l'emporte sur les idées sociales.

Attaque de la barricade

Exécutions en masse des communards

ATLAS HISTORIQUE

Lexique

VOIR: photos de la Commune

Ecouter le texte

Tout insurgé, dont les mains semblaient avoir été noircies par la poudre, était fusillé immédiatement.

Misére du peuple de Paris

La Commune

Versaillais et Communards

louise Michel

La Commune

GALERIE DE PORTRAITS

FRISE CHRONOLOGIQUE

TEXTES ET DOCUMENTS

Texte à trous

Quiz

Questionnaire

Correction