[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Téléchargement fichiers le XIX siècle]
[]
[]
[]
[]
[Colonisation 01]
[colonisation]
[police coloniale]
[exploitation coloniale]
[A qui le Maroc]
[assault de l Asie]
[Trois couleurs un drapeau]
[]
[]
[L'empire colonial]
[A la conquete du monde]
[Colonisation Algerie]
[Téléchargement fichiers le XIX siècle]
[XIX siècle exercices en ligne]
[Vers la démocratie]
[La revolution industrielle]
[La société française au XIX siècle]
[L'ecole de la République]
[L'empire colonial]
[Les artistes du XIX siecle]
[LE XIX SIECLE CYCLE III]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[XIX siècle exercices en ligne]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]
[]

Ecouter le texte

Une affiche du gouvernement français
Cliquer sur l'image pour l'agrandir


La course aux armements se développait, la haine entre les peuples montait. Certains hommes politiques, comme Jean Jaurès, voyaient le danger et appelaient à la paix. Mais l'Europe était prête pour la guerre.

   

D'autres pays s'intéressèrent à la colonisation, mais plus tardivement, que la France et le Royaume – Uni, qui avaient déjà constitués de vastes empires coloniaux. Devenue une grande puissance industrielle, l'Allemagne revendiqua sa part de territoires. A deux reprises, en 1905 et en 1911, la guerre faillit éclater en Europe, car l'Allemagne convoitait le Maroc, qui intéressait également la France. En Europe même, l'Autriche et la Russie se disputaient l'influence sur les territoires perdus par l'empire turc. Les français rêvaient de reconquérir l'Alsace et la Lorraine annexée par la Prusse en 1871. Les motifs de guerre étaient très nombreux et, aucun des grands pays européens ne voulait demeurer seul. La France, la Russie et le Royaume-Uni se rapprochèrent, tandis que l’Allemagne et l'Autriche Hongrie s'allièrent.

  

Cliquer sur les images pour les agrandir

Les puissances européennes à l’assaut de l'Asie

La conquête du Maroc vue par un caricaturiste

La rivalité des grandes puissances

Cliquer sur les images pour les agrandir

Exploitation  coloniale

Police coloniale

Chaque puissance organisa ses colonies, pour en tirer un maximum de profit et pour y diffuser sa culture et ses valeurs. Les colons créèrent des plantations sur les meilleures terres et exploitèrent les mines. Pour exporter leurs productions vers l'Europe, ils firent construire des routes, des voies de chemin de fer et des ports. Ils firent travailler les populations indigènes, par la force, en les payant peu ou pas et en ayant recours aux sanctions physiques. Les missionnaires, présents dans les colonies, ouvrirent des écoles et des centres de santé, pour venir en aide aux populations. Les colonies françaises étaient dirigées par des fonctionnaires ou des militaires français. Les populations devaient obéir aux lois et aux règlements, qu'ils imposaient.

Les habitants des colonies étaient obligés de cultiver certains produits agricoles ou de travailler dans les grandes plantations  des colons et dans les mines, pour fournir à la métropole, les matières premières, dont son industrie avait besoin. Occupés à travailler pour les colons dans les mines, dans les exploitations agricoles ou pour la construction de routes et de chemins de fer, les indigènes ne pouvaient plus cultiver les plantes, qui les faisaient vivre. Ils dépendaient, pour tout ce dont ils avaient besoin du pays, qui les colonisait. Un pays colonisateur achète à bas prix, pour alimenter son industrie, les richesses naturelles du pays colonisé et lui revend, à prix élevé, ses produits industriels et agricoles. On peut ainsi mettre en relation la colonisation avec l'expansion de l'industrie. Cette domination étrangère était mal ressentie par les indigènes. La colonisation divisa l'opinion publique en France: ses partisans, industriels, commerçants, hommes politiques, en voyaient l'intérêt économique, d’autres dénonçaient sa brutalité.

L'administration coloniale

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

En 1914, la population d'Algérie comptait un quart de Français, qui exploitaient les mines et les terres agricoles.  En 1914, la France possédait un empire colonial de 11 millions  de kilomètre carré, soit vingt fois sa propre superficie.

  

Des explorateurs, comme Savorgan de Brazza parcoururent les régions inconnues des Européens. Persuadés de leur supériorité, ils affirmaient aussi, que la France devait apporter sa civilisation aux peuples d'Afrique ou d'Asie. Ils pensaient, que leur civilisation était la meilleure et qu'il fallait l'imposer aux autres peuples. Les chrétiens voulaient convertir les populations au christianisme, tantôt par les armes, tantôt de manière pacifique.

  

Des responsables politiques, comme Jules Ferry, engagèrent la France  dans la conquête coloniale. Ils montrèrent tous les avantages que la France pouvait tirer de la possession d'un grand empire colonial. Les conquêtes de la France favorisent la marine marchande. Au point de vue militaire, elles offrent à notre flotte de guerre des lieux de refuge et des points d'appui. Ainsi, les militaires conquirent l'Indochine et Madagascar. Des expéditions permirent la colonisation, de l'Afrique de l'ouest.

En Afrique du nord, la France, installée en Algérie depuis 1830, s'impose en Tunisie et au Maroc.

  

La troisième République a conquis un vaste empire colonial, qui fournit à la métropole les matières premières, utiles à son industrie.Les pays colonisés constituent, un débouché pour les produits industriels.

 Les colonies achètent à la métropole ses produits industriels et, lui fournissent les matières premières, sucre de canne, riz, coton, laine, caoutchouc, ivoire.

  

La France est une des premières nations colonisatrices. Son empire colonial occupe le deuxième rang dans le monde, après celui de l'Angleterre.

Les colonies françaises


A partir du milieu du dix-neuvième siècle, les Etats européens conquirent des territoires en Afrique et en Asie. Ils étaient poussés par différentes motivations

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Les causes de la colonisation:

Des raisons économiques: Ils avaient besoin de matières premières pour leurs industries et de nouveaux débouchés pour leurs productions. le développement des transports leur permettait de commercer avec des régions de plus en plus lointaines;

Des raisons politiques: chaque pays souhaitait manifester sa puissance en se constituant un vaste empire colonial;


Des raisons idéologiques: les Européens voulaient faire connaître l'Evangile au monde entier.

Au cours du dix-neuvième siècle, les Etats européens, devenus dominants sur le plan économique, décidèrent d'étendre leur influence en Afrique et, en Asie. Ils voulaient s'y procurer des matières premières, coton, caoutchouc, huile, dont leur industrie avait besoin. Ils pensaient, qu'il était de leur devoir d'apporter à ces régions, la civilisation et le progrès. Enfin, ils souhaitaient affirmer leur puissance, en prenant le contrôle d'un maximum de territoire.

Au début du dix-neuvième siècle, les Européens possédaient déjà des comptoirs sur les côtes et, contrôlaient les routes maritimes du commerce. Au cours du siècle, certains états européens, principalement la Grande-Bretagne et la France, se lancèrent à la conquête du monde et, imposèrent leur domination sur de vastes territoires, tantôt par des guerres de conquête, comme en Algérie de 1830 à 1847, tantôt en faisant signer des traités aux souverains et aux chefs traditionnels.

L'empire colonial

Résumé

Le texte

Questionnaire

Cliquer sur l'image pour l'agrandir